Apollo - La jeep lunaire






Véhicule tout terrain, tenant à la fois du buggy et de la voiture de golf, la Jeep lunaire fut fabriquée à trois exemplaires par les sociétés Boeing et Delco Electronics (General Motor). Chaque exemplaire coûta 4,5 millions de dollars, ce qui en fait l'automobile la plus chère jamais construite. Elle accompagna les astronautes des missions Apollo 15, Apollo 16 et Apollo 17 dans les soutes du LEM. Repliée, elle occupait un volume de 90 x 150 x 170 cm. Dépliée, elle mesurait 3,10 mètres de longueur sur 1,80 m de largeur et pesait 35 kg (205 kg sur la Terre). Elle avait pour fonction de transporter les astronautes et leurs équipements scientifiques, les caméras, et les échantillons de roches. Sa charge pouvait atteindre 450 kg.

C'était un véhicule électrique, alimenté par deux batteries de 36 volts, sans volant, ni accélérateur ni frein. Une commande unique en forme de T, placée entre les sièges des conducteurs, permettait de démarrer (en poussant la commande vers l'avant, de s'arrêter (en tirant la commande à l'arrière) et de virer à droite ou à gauche, grâce à la variation différentielle de la vitesse des quatre roues. Celles-ci étaient motrices et revêtues d'un anneau de fils d'acier, avec une bande de roulement en titane. Elles mesuraient 82 cm de diamètre, pouvaient franchir des crevasses de 60 cm et parcourir des pentes de 25°.

Le tableau de bord, placé devant la commande de navigation, comportait une boussole, un tachymètre (qui utilisait la dimension des ombres) un indicateur de pente et un ordinateur capable de calculer, selon la distance parcourue et les données enregistrées, la direction optimale à suivre pour revenir au LEM. Ce système de pilotage semi-automatique permit aux six astronautes qui utilisèrent la Jeep de se concentrer sur le paysage, les photos à prendre, et les expériences à mener.

De l'aveu même de ses conducteurs, la suspension et la conduite n'étaient pas des plus confortables. L'un d'eux résuma ses impressions en indiquant que la Jeep lunaire "avançait comme un chat et se déplaçait comme un chameau". En terrain plat, elle fonçait à 11 km/heure. En descente, elle pouvait atteindre les 18 km/heure. Mais l'expérience démontra que la vitesse moyenne ne dépassait pas les 5 km/heure et la dernière Jeep fut bridée à 13 km/h tandis que sa charge utile passait à 490 kg. Son autonomie était en principe de 100 km, mais son rayon d'action fut bien moindre, pour des raisons de sécurité. En cas de panne, les astronautes devaient disposer de réserves d'oxygène suffisantes pour revenir à pied et ils avaient pour consigne de ne pas trop s'éloigner du LEM.




Les trajets de la jeep lunaire pendant la mission Apollo 15
Sillon Hadley, au pied des Apennins

Excursion
Distance parcourue
Temps de conduite
EVA 1
10,3 km
1 h 02
EVA 2
12,5 km
1 h23
EVA 3
5,1 km
0 h 35
Total
27,9 km
3 h 00


Les trajets de la jeep lunaire pendant la mission Apollo 16
Cratère de Descartes

Excursion
Distance parcourue
Temps de conduite
EVA 1
4,2 km
0 h 43
EVA 2
11,3 km
1 h31
EVA 3
11,4 km
1 h 12
Total
26,9 km
3 h 26


Les trajets de la jeep lunaire pendant la mission Apollo 17
Vallée de Taurus-Littrow


Excursion
Distance parcourue
Temps de conduite
EVA 1
3,3 km
01 h 33
EVA 2
20,3 km
2 h25
EVA 3
12,1 km
1 h 31
Total
35,7 km
4 h 29




Schémas des principaux éléments du programme Saturne V - Apollo